Votre articulation temporo-mandibulaire (ATM) relie votre mâchoire inférieure à votre crâne et fonctionne comme une penture. Quand cette articulation est saine, votre mâchoire fonctionne sans problème quand vous mangez, mâchez, parlez et même quand vous bâillez. Cependant, des troubles de l’ATM peuvent rendre ces mouvements plus difficiles, auquel cas, vous pourriez devoir chercher un traitement dans une clinique dentaire.

Il y a plusieurs causes possibles aux troubles de l’ATM, y compris serrement et grincement des dents (bruxisme), blessures, arthrite, rétrognathie (mâchoire inférieure en retrait), traumatisme, stress ou maladie des articulations de la mâchoire. Il est extrêmement important de dresser un diagnostic exact afin de déterminer le traitement à appliquer.

Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, communiquez avec votre clinique dentaire aujourd’hui pour prendre un rendez-vous :

  • Douleur des muscles de la mâchoire
  • Douleur des muscles faciaux, du cou, de la tête, des épaules ou du dos
  • Votre mâchoire craque ou clique quand vous la bougez
  • Votre mâchoire se bloque
  • Difficulté à ouvrir votre bouche sans éprouver de douleur
  • Difficulté à aligner ou fermer vos dents correctement
  • Malaise inattendu quand vous mordez dans quelque chose
  • Bourdonnement dans les oreilles.

Une fois que le trouble de l’ATM a été diagnostiqué, le traitement approprié peut commencer. La série de traitements recommandée par votre dentiste dépendra de la gravité du diagnostic et pourra varier depuis de simples techniques de gestion du stress et de changements du comportement, tels la consommation d’aliments mous, l’amélioration de la posture et la réduction des mouvements de la mâchoire, jusqu’à la physiothérapie ou au port nocturne d’un protecteur buccal pour éviter le bruxisme. Il peut être nécessaire, dans certains cas, de procéder à un traitement orthodontique ou à une restauration dentaire au moyen de couronnes et d’implants pour améliorer l’occlusion. Le traitement thérapeutique au Botox® et les traitements chirurgicaux ne sont requis que dans les cas extrêmes.

Si vous soupçonnez la présence de troubles de l’ATM