Posté le 26 Juillet 2018

Les dents de sagesse nécessitent un suivi régulier : explications et extraction

Tout le monde a déjà entendu parler des dents de sagesse; ces dents qui nous font ressembler à des hamsters lors de leurs extractions. Pourquoi les appelle-t-on ainsi, et pourquoi faut-il les extraire ? 

Nous avons tous, dans notre entourage, ou même vécu, le passage de l'extraction des dents de sagesse. Les dents définitives (et de lait) sont des éléments de notre corps dont il faut prendre soin. Car une fois enlevées, elles ne repoussent plus. Mais savez-vous pourquoi la troisième molaire doit être extraite ? Et quand ?

Pourquoi les appelle-t-on « dents de sagesse »?

Pour la petite anecdote, les dents de sagesse sont en réalité des troisièmes molaires. La bouche adulte contient 32 dents, dont 4 dents appelées « dents de sagesse ». On les appelle ainsi parce qu'elles ne poussent que tardivement à l'âge adulte, voire jamais, pour certaines personnes.

Souvent formées dans la bouche, elles ne sortent pas forcément; ou alors elles peuvent sortir partiellement. Cela peut provenir d'un manque de place ou d'un mauvais axe d'éruption. L'évolution a montré que nos ancêtres présentaient une dentition et une mâchoire plus larges que la nôtre. Nos temps modernes nous incitent à moins mastiquer notre nourriture, ce qui réduit le temps d'utilisation de nos dents. Les dents de sagesse ont donc moins de place pour se développer, et lorsqu'elles le font, elles peuvent bousculer toutes les autres dents. 

Quand faut-il extraire les dents de sagesse ?

Avant que celles-ci ne deviennent douloureuses, une visite régulière chez le dentiste permet de détecter la présence et la position des dents de sagesse. Une radio panoramique est réalisée par votre chirurgien dentiste. Cet examen va lui permettre de visualiser la position de vos dents de sagesse. En fonction de la radio, il est possible de voir si les dents de sagesse gênent ou non les autres dents, si elles ont suffisamment de place pour sortir, si elles sont sorties partiellement ou non. Tous ces éléments permettent au dentiste de proposer un diagnostic pour l'extraction de vos dents de sagesse.

À l'âge de 3 ou 4 ans, il est possible de voir les dents de sagesse et leur position. C'est un premier bilan. Mais il ne faut pas oublier qu'au moment de l'adolescence, la dentition est formée entièrement et le comportement des dents de sagesse peut complètement changer.

Les dents qui n'ont pas de place pour pousser ou s'installer dans la dentition peuvent se comporter de manière imprévisible et devenir très douloureuses au point de devoir les enlever. Parfois, il n'est pas nécessaire d'enlever toutes les 4 dents; votre dentiste reste seul juge de la pertinence d'une telle opération.

Les dents de sagesse doivent donc être extraites quand elles sont:

- semi incluses: comme elles ne sont pas correctement accessibles avec la brosse à dents, les risques de plaque, caries et infections sont accentués.

- positionnées à l'horizontale: un positionnement à l'horizontale rend l'extraction plus compliquée et difficile. Il faut donc les surveiller régulièrement.

- douloureuses: si elles présentent une douleur, cela signifie qu'elles présentent peut-être déjà une infection. À surveiller.

- endommagées: il arrive qu'une dent de sagesse soit endommagée par une dent voisine ou qu'elle endommage la dent voisine.

Chez de nombreux patients, les dents de sagesse montrent une évolution entre 15 et 20 ans. Cette période est donc tout indiquée pour un suivi régulier.

Pour conclure, il faut rappeler que prendre soin de ses dents est essentiel. Pensez à consulter, au moins une fois par an, votre dentiste afin de faire un bilan. Cela vous évitera la désagréable surprise de devoir extraire ou dévitaliser des dents. Les dents de sagesse ne sont pas de mauvaises dents, elles n'ont pas forcément la place de pousser correctement d'où leur possible extraction.


www.toutdentaire.com

Archives